“Psss…     Psss… Viens…     Allez, viens, n’ais pas peur !     Ecoute… Doucement… Pchhhhhh…     Crunch, crunch, crunch… Gloups… Pfffff…     Pfffff… Voilà, te sens-tu détendu à présent ?”

Si oui, c’est que tu es particulièrement sensible à mes talents (inexistants) en ASMR écrit !

Plus sérieusement, l’ASMR, qu’est-ce que c’est ?

Si vous n’avez pas encore entendu parler d’ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response, ou réponse sensorielle méridienne autonome), vous avez dû vivre dans une grotte depuis quelques temps… Et ce début d’article a dû vous paraître extrêmement bizarre…

Défini comme une “sensation de calme et de plaisir souvent accompagné d’une sensation de picotement au cuir chevelu et aux extrémités”, l’ASMR se produit en réponse à certains stimuli et est parfois assimilé à un orgasme du cerveau.

Les stimuli qui peuvent déclencher cette réaction varient d’une personne à l’autre, mais les plus courants sont les chuchotements, les bruits de lèvres, de brossage, de mastication, les bruits blancs, les tapotements sur des surfaces dures, les odeurs, les gestes. Le but du jeu ? Se détendre. Bon, chacun son truc. La première fois que j’ai entendu de l’ASMR, je me suis bien marré : pourquoi se brosserait-elle les cheveux en murmurant pendant 20 minutes ?

Comment ça fonctionne et à quoi ça sert ?

L’ASMR est un vrai phénomène scientifique, mais dont nous ne savons pas encore grand chose. Une première étude formelle sur le sujet a été publiée en 2015 et a néanmoins révélé qu’il existe quatre types principaux de déclencheurs de l’ASMR :

Les chuchotements (75%) sont les grands favoris de l’ASMR. Il s’agit souvent d’une personne qui raconte une histoire en parlant à voix basse, ou qui vous donne des consignes et conseils pour vous détendre, par exemple. La championne du chuchotement, c’est Gentle Whispering ASMR et son million et demi d’abonnés sur YouTube.

Le role-play (69%) met souvent en scène un youtuber qui se met dans la peau d’un personnage qui s’occupe de l’internaute, comme un coiffeur, un médecin, une infirmière… Il peut aussi dire des messages d’encouragement ou de motivation, et apporter une attention personnelle.

Les sons clairs (64%) comme les tapotements (ou “tapping”, dans le jargon) sur des surfaces dures, par exemple.

Les mouvements lents (53%) tels les bruits de caresses, de frottements, de froissements… L’effet se rapproche des CDs Nature et Découvertes type “chant de l’océan”, “cascade mystique” ou autres “souffle du vent”.

Pour ce qui est des raisons pour lesquelles les gens recherchent l’ASMR, on vous voit venir : non, ce n’est étonnamment pas sexuel. Une immense majorité déclare l’utiliser comme une façon de se détendre, voire même de les aider à s’endormir.  L’étude de 2015 suggère d’ailleurs qu’au même titre que la méditation, l’ASMR pourrait améliorer l’humeur, faire oublier certaines douleurs et pourrait même aider les personnes dépressives.

Pour vous y mettre, il vous suffit d’aller sur YouTube, rechercher “ASMR” et vous préparer à une avalanche de vidéos ! Pinceau à maquillage qui court sur un micro, chuchotements, jeux de rôles et même des bruits de mastication, tout y passe. Vous ne nous croyez pas ? La chaîne ASMRTheChew compte un demi million d’abonnés et ses vidéos atteignent 19 millions de vues… La plus populaire ? Celle où elle passe 9 minutes à croquer dans des cornichons.

L’ASMR, auparavant un phénomène de niche n’intéressant que peu de gens, est devenu mainstream, avec W Magazine qui a imaginé une série d’entretiens ASMR avec des célébrités. On peut y voir Margot Robbie étaler de la Vegemite sur des tartines grillées, ou encore Cardi B qui tripote un petit jouet pour enfant. Le concept est assez développé pour pouvoir trouver des vidéos avec des sons qui vous plaisent personnellement : on peut en avoir assez vite marre d’entendre des gens murmurer en frottant une brosse en poils de sanglier (au bruit plutôt sec et rêche). Si c’est votre cas, on tape “ASMR no talking” dans la recherche par exemple.

Bref, l’ASMR, c’est un monde de possibles. Pourquoi ne pas tester, et peut-être, vous y lancer ?

Sources : Marie-Claire, Madmoizelle

N’hésitez pas à nous laisser vos avis en commentaire !

Catégories : Culture – Par le Staff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

St-Do Essentiels