Le contexte historique …

Dans les années 60, les Etats-Unis craignaient une attaque nucléaire de la part de l’URSS qui pourrait détruire toutes leurs informations stratégiques militaires, qui étaient, à ce moment-là, regroupées sur quelques ordinateurs seulement.

C’est pourquoi le département américain de la défense (DARPA) chercha à créer un réseau de télécommunication militaire capable de résister à une attaque nucléaire et être maintenu en fonctionnement malgré la destruction d’une ou de plusieurs machines.

La création …

En 1969, le réseau ARPANET (Advanced Research Projects Agency Networks) est créé par la DARPA ! C’était un immense réseau décentralisé, c’est-à-dire que les informations ne sont pas regroupées sur une seule machine mais celles-ci circulent dans le réseau entier en permanence.

Un réseau sous la forme d’une grande toile avec de nombreuses ramifications a été imaginé, reliant des machines placées dans des endroits différents.

Les premiers noeuds du réseau sont l’université de Californie à Los Angeles et l’institut de recherche de Stanford, puis, l’université de Californie à Santa Barbara (UCSB) et l’université de l’Utah. Ensuite, le réseau n’a cessé de s’étendre, passant de 23 noeuds en 1971 à 111 en 1977.

Aujourd’hui …

En 1980, les militaires abandonnent une partie du réseau à la population civile, divisant ARPANET en deux réseaux distincts, l’un militaire et l’autre universitaire, qui est à l’origine d’internet que nous connaissons tous aujourd’hui.

Par Léa VERONNEAU


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

St-Do Essentiels